Développement durable

Depuis plusieurs années, les entreprises de l’industrie extractive en mer et les installations de traitement associées se sont engagées en faveur du développement durable.

Created with Sketch. Engagement pour la croissance verte

La profession a été une des première à signer un ECV - engagement pour la croissance verte. Avec la signature de cet « Engagement pour la croissance verte relatif à la valorisation et au recyclage des déchets inertes du BTP », l’UNICEM, l’UNPG et le SNBPE, s’engagent en faveur de l’économie circulaire pour :

  • valoriser sous forme de matière 70 % des déchets du secteur du bâtiment et des travaux publics d’ici 2020 ;
  • augmenter de 50 % la quantité de granulats et matériaux recyclés (élaborés sur des carrières ou des installations dédiées) à l’horizon 2020 par rapport à 2014 (soit une augmentation de 10 millions de tonnes) ;
  • développer la valorisation de la fraction non recyclable des déchets inertes en réaménagement de carrières.

Created with Sketch. Le développement durable au quotidien

Les priorités qui guident l’action des entreprises

  • Préservation de la ressource naturelle : elle nécessite une gestion rationnelle de la ressource et le placement « du bon produit pour le bon usage » en fonction des ressources disponibles.
  • Économie d’énergie et réduction des gaz à effet de serre : cette priorité passe notamment par le maintien des sites à proximité des zones de consommation, par la réduction des distances de transport des matériaux et l’utilisation des modes de transport alternatifs dès que cela est possible. Les navires sabliers battant pavillon français sont signataires de la charte bleue des Armateurs de France, optimisation hydrodynamique des nouveaux navires afin de réduire la consommation de carburant.
  • Amélioration des conditions de travail et de la protection de la santé des salariés : l’engagement Santé-Sécurité de l’UNPG est une démarche d’accompagnement des entreprises, avec pour ambition de réduire encore le taux d’accidents du travail. Les engagements de la Charte bleue pour le Code de la sécurité maritime et auprès de l’ISS sont spécifiques "marins".
  • Contribution à la connaissance et au développement de la biodiversité : l’exploitation en mer ne permet pas une remise en état. Néanmoins, l’adaptation des modes d’exploitation rend possible la recolonisation des espaces exploités et, dans certains contextes, la diversification des habitats peut être favorable à la biodiversité. De plus, l’activité extractive en mer, notamment grâce aux bilans environnementaux effectués sur sites, a un fort potentiel de contribution à la connaissance du milieu marin, et plus particulièrement de ses fonds. L’UNPG est également engagée dans la stratégie nationale pour la biodiversité aux côtés du ministère de l’Environnement.
  • Dialogue avec les parties prenantes : les professionnels organisent des cellules de concertation pour présenter les différents suivis réalisés dans le cadre de leur exploitation. Ces cellules de suivi sont constituées des pouvoirs publics, de pêcheurs, d’associations environnementales, de scientifiques, de plongeurs…
 

© Copyright 2019. Cox digital

Crédits| Mentions légales| Plan du site





Retour à la recherche

Dupont Recyclage and Co


DÉTENTEUR DES AUTORISATIONS : S.N.C Graves de Mer

NAVIRES

Type :
Type :

CONTACT :

Un conctact

AUTORISATIONS

HISTORIQUE DES VOLUMES EXTRAITS :

Un conctact

NATURE DE MATÉRIAUX

AUTORISATIONS D’EXPLOITER

DATES