Érosion côtière

Created with Sketch. Un phénomène naturel ou anthropique ?

Le littoral métropolitain n’est pas stable : d’après les travaux de l’IFEN, un quart des côtes métropolitaines recule du fait de l’érosion côtière. La mobilité du trait de côte est naturelle. C’est un phénomène naturel dû à l’influence de facteurs marins comme les vagues, le vent, et les courants, mais également aux facteurs continentaux comme le gel, la pluie (ruissellement) et à la nature des côtes. Le phénomène peut être engendré ou aggravé par l’anthropisation des territoires, avec notamment la construction de barrages, qui captent les sédiments destinés aux littoraux.


Chaque dossier de demande d’exploiter comporte des modélisations numériques approfondies qui font l’objet d’une analyse et d’une validation par des experts du BRGM et/ou du CEREMA. Si la concession minière est accordée, des mesures de suivi environnemental rigoureuses sont mises en place afin de contrôler régulièrement que l’évolution des fonds est conforme aux résultats des modélisations.


Des bilans périodiques (levés morpho-bathymétriques et morpho-sédimentaires) sont réalisés tout au long de l’exploitation au sein de la concession et sur sa périphérie afin de surveiller l’évolution des fonds marins. Ces documents sont adressés pour contrôle aux pouvoirs publics et sont complétés annuellement par la transmission des enregistrements des tracés d’extraction, le bilan des volumes extraits, etc.


La procédure d’instruction permet d’évaluer les enjeux liés à cette thématique.

 

© Copyright 2019. Cox digital

Crédits| Mentions légales| Plan du site





Retour à la recherche

Dupont Recyclage and Co


DÉTENTEUR DES AUTORISATIONS : S.N.C Graves de Mer

NAVIRES

Type :
Type :

CONTACT :

Un conctact

AUTORISATIONS

HISTORIQUE DES VOLUMES EXTRAITS :

Un conctact

NATURE DE MATÉRIAUX

AUTORISATIONS D’EXPLOITER

DATES